Épilation laser: Explication

L’épilation définitive au laser Alexandrite et YAG est un traitement incontournable au centre d'épilation laser à Saint-Louis. Il permet de supprimer les poils de manière durable, quel que soit le sexe, le phototype ou la zone à traiter. Que ce soit pour des raisons esthétiques ou thérapeutiques, ce traitement assure une protection maximale de la peau.

Centre d’épilation laser à Saint-Louis près de Mulhouse : médecins experts dans l’épilation définitive des poils indésirables pour une peau douce et lisse.

Le centre laser est un centre de référence dans les traitements d’épilation au laser à Saint-Louis à proximité de Mulhouse, Colmar et Belfort- Montbéliard. Les soins sont effectués par une équipe hautement qualifiée de médecins et d’infirmières à l’aide d’un laser de dernière génération Alexandrite et Nd-YAG (Clarity II)

Biolaser, centre médical spécialisé dans l’épilation permanente au laser, se distingue des salons de beauté classiques. Contrairement à ceux qui utilisent la lumière pulsée, Biolaser emploie la technologie laser la plus avancée, approuvée par le CE medical/FDA. Cette approche moderne s’adresse efficacement à tous les poils et phototypes, éliminant jusqu’à 90-95% des poils indésirables en seulement 6 à 8 séances.

La combinaison d’une technologie de pointe et d’une expertise professionnelle par des médecins et infirmières expérimentés fait de Biolaser un choix incontournable pour l’épilation au laser dans la région de Saint Louis et Mulhouse à la frontière de Bâle.

Le cycle pilaire

Le cycle pilaire comprend plusieurs éléments clés :

  • Le follicule pileux : Les poils prennent naissance à partir des follicules pileux, petites structures situées dans la peau responsables de la production des poils.
  • La couleur des poils : Chaque poil a sa propre couleur déterminée par la mélanine, pigment responsable de la pigmentation de la peau, des cheveux et des poils. La mélanine est également la cible du traitement lors de l’épilation au laser.
  • Les types de poils : Les poils peuvent varier en termes de profondeur et d’épaisseur. On distingue généralement le duvet (fin et superficiel), le poil intermédiaire et le poil terminal (épais et profond).
  • Le cycle pilaire : Chaque poil suit un cycle de vie composé de différentes phases. La durée du cycle pilaire varie selon les zones du corps, généralement de 5 à 18 mois. Les principales phases du cycle pilaire sont l’anagène (phase de croissance), le catagène (phase de transition) et le télogène (phase de repos). L’épilation au laser est plus efficace sur les poils en phase anagène, car ils contiennent plus de mélanine et sont plus réceptifs au traitement.

Cycle de croissance pilaire : Comprendre le processus pour des résultats optimaux

Phase Anagène : phase de croissance active du poil

Pendant cette phase, les cellules situées à la base du follicule pileux se divisent rapidement, favorisant la croissance du poil. Le poil pousse activement vers la surface de la peau. Les poils en phase anagène contiennent une grande quantité de mélanine, le pigment responsable de la couleur du poil. Le laser cible spécifiquement cette mélanine, absorbant la lumière émise par le laser et la convertissant en chaleur. Cette chaleur est transmise aux cellules entourant le follicule pileux, provoquant leur destruction sélective. En raison de la présence abondante de mélanine, les poils en phase anagène sont plus sensibles au traitement laser, ce qui les rend plus susceptibles d’être éliminés de manière efficace.

Phase Catagène : période de transition

Pendant cette période, le follicule pileux se rétrécit et cesse de produire activement un nouveau poil. La durée de cette phase est généralement courte, allant de quelques jours à quelques semaines. Les poils en phase catagène ont une quantité réduite de mélanine, ce qui limite leur absorption de la lumière émise par le laser. Par conséquent, le traitement laser est moins efficace sur les poils en phase catagène.

Phase Télogène : phase de repos du poil

Pendant cette période, le poil reste inactif et se prépare à tomber. Les poils en phase télogène sont complètement séparés des follicules pileux et ont une faible teneur en mélanine. Comme pour la phase catagène, le traitement laser est moins efficace sur les poils en phase télogène en raison de leur absorption limitée de la lumière laser.

Cycle indépendant des poils

Il est important de noter que tous les poils d’une zone donnée ne se trouvent pas dans la même phase du cycle de vie au même moment. Les poils suivent un cycle indépendant les uns des autres, avec des périodes de croissance, de transition et de repos différentes. C’est pourquoi plusieurs séances d’épilation au laser sont nécessaires. Les séances sont généralement espacées pour permettre aux poils de passer de la phase télogène ou catagène à la phase anagène, où ils seront plus sensibles au traitement laser. En ciblant les poils en phase anagène lors de chaque séance, le laser permet d’obtenir des résultats optimaux dans l’élimination des poils non désirés.

En résumé

Le laser dépilatoire est plus efficace sur les poils en phase anagène en raison de la présence élevée de mélanine, qui absorbe efficacement la lumière laser et génère de la chaleur pour détruire les cellules responsables de la croissance du poil. Les phases catagène et télogène ont moins de mélanine, ce qui réduit l’efficacité du traitement laser sur ces poils. C’est pourquoi plusieurs séances sont nécessaires pour cibler les poils dans différentes phases du cycle de vie et obtenir des résultats optimaux.

epilation laser Mulhouse/Saint-Louis/Bâle

Fonctionnement de l’épilation laser : Photothermolyse sélective

La suppression permanente des poils indésirables par le laser repose sur un processus scientifique ingénieux appelé photothermolyse sélective. Découvrez les étapes clés de ce mécanisme qui garantit des résultats durables :

Étape 1 : Conversion d’une énergie lumineuse en énergie thermique

  • Le laser émet une lumière concentrée et cohérente à une longueur d’onde spécifique, ciblant la mélanine (chromophore) présente dans le poil.
  • La mélanine, pigment responsable de la couleur foncée du poil, absorbe la lumière du laser et la convertit en chaleur (énergie thermique).

Étape 2 : Transmission de la chaleur et destruction des structures pileuses

  • La chaleur générée par la mélanine est transmise aux structures germinatives du poil, telles que le bulbe et le bulge.
  • L’accumulation d’énergie thermique provoque alors la destruction sélective de ces structures, responsables de la production et de la croissance du poil.
  • Sans le bulbe fonctionnel, le poil ne peut pas se régénérer, garantissant des résultats durables.

Précision et Sécurité

  • La longueur d’onde du laser est soigneusement choisie pour cibler spécifiquement la mélanine du poil, assurant une photothermolyse sélective qui ne touche que la structure pileuse. Cela permet de préserver les zones environnantes.
  • En utilisant cette technologie au centre laser médical de Saint-Louis, l’épilation laser offre une solution permanente pour éliminer les poils indésirables. En ciblant précisément la mélanine du poil, le laser détruit les structures responsables de sa croissance, assurant des résultats durables et satisfaisants.

Qui peut bénéficier de l’épilation laser au centre laser médical de Saint-Louis ?

Type de pilosité : L’épilation laser permanente est efficace pour tout type de pilosité, plus ou moins dense, poils plus ou moins épais.Il est cependant très peu efficace sur les duvets (comportant même un risque de stimulation), inefficace sur les poils blancs et variable sur les poils blonds très clairs/roux où un test préalable peut être effectué.

Phototype : Tous les phototypes peuvent être traités :  Le laser ALEXANDRITE permet de traiter les peaux claires et le laser ND YAG permet de traiter les peaux mates ou noires avec la même efficacité et les mêmes garanties de sécurité pour la peau que sur les peaux claires

Objectif Esthétique ou Thérapeutique: l’épilation est possible pour les femmes et les hommes, pour toutes les localisations, dans un but esthétique ou thérapeutique (hypertrichose, hirsutisme, folliculite, poils incarnés…). Concernant les Poils Incarnés, la destruction du follicule pileux par l’épilation laser est un traitement radical de cette affection présente au niveau du maillot ou des jambes chez la femme et de la barbe chez l’homme.

Zones étendues de traitement : Doté de spots de différentes tailles, notre laser Clarity II est extrêmement polyvalent et peut traiter diverses zones du corps, de la tête aux pieds : aisselles et maillot, jambes et bras, visage et cou, torse et dos, épaules… Au Centre d’épilation laser permanente à Saint-Louis vers Belfort et Mulhouse, nous sommes prêts à personnaliser votre expérience pour répondre à vos objectifs de beauté et de bien-être.

Combien de séances sont nécessaires au centre d’épilation laser médical à Saint-Louis ?

Le laser n’étant efficace que sur les poils en phase de croissance/anagène soit environ 15-20% des poils, nos médecins experts du centre d’épilation laser Saint-Louis préconisent généralement au minimum 6 à 8 séances afin de traiter au moins une fois chaque poil dans cette phase.

Le nombre exact de séances en épilation laser ne peut être connu car les réponses varient en fonction du sexe (plus de séance chez l’homme), du type de peau, du cycle du poil, de la pilosité, de l’âge et de la zone à épiler, mais également du niveau d’exigence de chaque patient.

La durée du traitement d’épilation laser correspond à la durée d’un cycle pilaire. Le cycle pilaire d’une femme dont la pilosité est mature dure 15 à 18 mois environ et celui d’un homme dont la pilosité est mature dure 18 à 24 mois environ. Ces durées sont sujettes à des variations individuelles propres à la biologie de chaque personne.

Les intervalles entre les séances sont essentiels pour permettre à la peau de récupérer et aux poils non encore traités de croître suffisamment. Ainsi, l’intervalle minimum est de 4 semaines pour le visage, 6 semaines pour les aisselles et le maillot, et 8 semaines pour les autres parties du corps. Il est important de suivre attentivement le rythme des séances recommandé par votre médecin lasériste afin d’optimiser les résultats du traitement.

Pour les patients plus jeunes ou les hommes, qui peuvent nécessiter plus de temps pour obtenir les résultats souhaités, des séances d’entretien espacées pourront être envisagées.

L’épilation laser est-elle définitive ?

Épilation Laser : Une solution durable

Au centre d’épilation laser de Saint-Louis près de Mulhouse et Belfort, nous sommes conscients de l’importance de fournir des informations claires sur les résultats attendus. Le terme « épilation permanente » est officiellement utilisé par la « Food and Drug Administration » pour décrire les résultats obtenus grâce au traitement laser de la pilosité. Selon des études cliniques et histologiques, en général, 80 à 98 % des poils traités ne repoussent pas après un traitement au laser bien mené. C’est pourquoi nous qualifions cette méthode d’épilation de définitive, car les poils terminaux présents lors du traitement sont détruits.

Cependant, il est crucial de noter que bien qu’étant définitive (les poils détruits ne repoussent pas), une épilation laser ne garantit pas nécessairement une élimination totale de tous les poils. À la fin du traitement, il peut subsister des duvets fins et clairs, de manière épars, qui sont généralement bien tolérés. La pilosité résiduelle adopte un aspect de poils miniaturisés.

Facteurs individuels d’influence

Il existe cinq catégories de causes indépendantes les unes des autres qui influent sur le succès d’une « épilation définitive », son échec ou l’aggravation de la pilosité :

  1. Causes Génétiques : Comme la couleur de la peau, qui peut influencer la réponse au traitement laser.
  2. Causes liées au Mode de Vie : Certains modes de vie, tels que l’exposition excessive au soleil, peuvent impacter les résultats.
  3. Causes Médicales : Les déséquilibres hormonaux ou l’utilisation de contraceptifs peuvent jouer un rôle.
  4. Causes Biologiques : L’âge, la zone du corps à traiter et la couleur des poils peuvent également influencer les résultats.
  5. Causes Techniques : Les paramètres techniques du laser, comme la longueur d’onde, la durée d’impulsion et la puissance, sont essentiels.

Une approche personnalisée

Nous nous engageons à fournir des résultats réalistes et de haute qualité aux habitants de la région de Mulhouse, Belfort-Montbéliard et Bâle. Notre équipe expérimentée comprend que chaque personne est unique. Nous personnalisons nos protocoles de traitement pour vous offrir une expérience d’épilation laser définitive qui répond à vos besoins et à vos attentes.

Les résultats finaux seront généralement constatés environ 12 mois après la dernière séance, et ils varieront en fonction des facteurs individuels. Notre objectif est de vous aider à obtenir une peau plus lisse et sans poils de manière durable.

Modalités de traitement

1
Avant la séance
2
Le jour de la séance
3
Pendant la séance
4
Après la séance
5
Entre les séances
Âge et hormono-dépendance :

Harmonisation hormonale et âge : Étant donné que la pilosité est étroitement liée aux hormones, il est conseillé de se rapprocher de la maturité hormonale avant de penser à une épilation laser définitive. Généralement, autour de 25 ans pour les femmes et 35 ans pour les hommes, est une période idéale.

Sérénité pré-maturité hormonale : Avant d’atteindre ce stade, il est possible que les fluctuations hormonales entrainent une repousse temporaire des poils. Cependant, si vous optez pour une séance d’épilation laser plus précoce, elle pourrait bien fonctionner. Le nombre exact de séances reste cependant à déterminer.

Une solution ciblée : Notre approche d’épilation laser au centre laser de Saint-Louis cible les conséquences gênantes de la pilosité, sans perturber vos équilibres hormonaux. Même si des déséquilibres se produisent, ils peuvent influencer le cycle des poils, qui pourraient éventuellement repousser après la fin des séances.

Début précoce en cas spécifiques : Pour les situations de pilosité excessive, envisager des séances d’épilation laser dès l’adolescence est possible. Dans ce cas, l’accord parental est nécessaire. Bien que les résultats puissent ne pas être parfaitement satisfaisants, nous sommes là pour guider et personnaliser chaque étape.

Au centre d’épilation laser de Saint-Louis, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner avec expertise et compassion dans votre quête d’une peau lisse et sans souci. Nos spécialistes adapteront vos séances en fonction de votre situation, avec pour objectif des résultats qui vous rendront confiance en vous.

Épilation laser et stimulation paradoxale

La stimulation paradoxale constitue un aspect complexe de l’épilation au laser qui peut surprendre les patients. Elle se manifeste par la croissance de poils fins et longs sur des zones adjacentes non traitées après une séance d’épilation. Ce phénomène peut être lié à des réactions hormonales ou à des paramètres de traitement inappropriés.

Au Centre laser dépilatoire de Saint-Louis proche de Mulhouse, nous accordons une attention particulière à la gestion de la stimulation paradoxale. Nos professionnels qualifiés adaptent les protocoles de traitement en fonction de chaque individu pour minimiser ce phénomène indésirable.

Les zones corporelles sensibles aux hormones sont plus susceptibles de subir une repousse paradoxale :
– Chez les hommes, le haut du dos et les épaules sont souvent concernés.
– Chez les femmes, il s’agit généralement de la mâchoire inférieure, du cou, des pommettes, de la face interne et haute des cuisses, des aréoles et de la ligne ombilicale entre le nombril et le pubis.

Afin de contrôler ce processus, des méthodes de refroidissement, comme l’application de glaçons avant et après la séance de traitement au laser, peuvent être employées pour réduire les risques.

Lorsque la stimulation paradoxale survient, il est important de maintenir la cohérence des séances. Au moins quatre séances initiales espacées de deux à trois semaines sont recommandées, suivies d’une pause de six semaines. Ce protocole permet de réduire significativement la repousse, la rendant plus gérable et éventuellement éliminable au cours de séances ultérieures.

La personnalisation des traitements au laser joue un rôle clé dans la gestion de la stimulation paradoxale. En collaboration avec notre équipe de médecins experts au Centre d’épilation laser de Saint-Louis, vous pouvez anticiper et gérer efficacement ce phénomène pour obtenir des résultats d’épilation satisfaisants et durables.

Épilation Laser versus lumière pulsée

L’épilation au laser se distingue de l’épilation à la lumière pulsée par sa précision ciblée grâce à une seule longueur d’onde cohérente, offrant une efficacité plus élevée et une sécurité accrue en ciblant spécifiquement les follicules pileux. Contrairement à la lumière pulsée, le laser réduit efficacement la repousse des poils, avec moins de séances nécessaires et des résultats durables. Sa capacité à s’adapter à différents types de peau et de poils en fait une option plus fiable.

En revanche, la lumière pulsée utilise une gamme de longueurs d’onde non cohérentes, résultant en des résultats moins prévisibles, des risques cutanés accrus et des séances d’entretien plus fréquentes, limitant son efficacité globale comparée au laser.

Nos médecins experts en épilation laser à Saint-Louis ont suivi des formations universitaires permettant d’utiliser en toute sécurité les lasers médicaux de dernière génération.

Concernant l’IPL voici une liste détaillée des points à considérer concernant les résultats de l’épilation à la lumière pulsée, incluant les risques associés :

1. Repousse rapide : Les résultats de l’épilation à la lumière pulsée ne sont pas aussi durables que l’épilation au laser, car les poils ont tendance à repousser rapidement. Il faudra renouveler les traitements tous les 3 voire même 2 ans.

2. Besoin de séances d’entretien : En raison de la repousse rapide des poils, l’épilation à la lumière pulsée nécessite souvent des séances d’entretien fréquentes pour maintenir les résultats.

3. Ciblage moins précis : La lumière pulsée cible les poils moins précisément que le laser, ce qui peut conduire à une repousse inégale et à des résultats moins homogènes.

4. Nécessité de traitements plus longs : En raison de la repousse rapide et du ciblage moins précis, les séances d’épilation à la lumière pulsée peuvent nécessiter plus de temps pour obtenir des résultats comparables à l’épilation au laser.

5. Efficacité variable : Les résultats de la lumière pulsée peuvent varier en fonction de différents facteurs, tels que la couleur et l’épaisseur des poils, ainsi que le type de peau.

6. Moins de réduction de la densité : Bien que la lumière pulsée puisse réduire la densité des poils, l’épilation au laser offre généralement une réduction plus significative et durable.

7. Fréquence d’utilisation élevée : En raison de la repousse rapide, les appareils de lumière pulsée doivent souvent être utilisés plus fréquemment pour maintenir les résultats, ce qui peut être contraignant à long terme.

8. Moins d’adaptabilité : La lumière pulsée peut ne pas être aussi efficace sur tous les types de poils et de peaux, limitant son adaptabilité à différentes personnes et situations. Cette technologie n’est pas compatible avec des peaux foncées, ou encore des poils de couleur clairs.

9. Sensations inconfortables récurrentes : En raison de la nécessité de séances plus fréquentes, les sensations inconfortables ressenties lors de l’épilation à la lumière pulsée peuvent devenir plus récurrentes.

10. Coûts d’entretien élevés : Les séances d’entretien plus fréquentes nécessaires avec la lumière pulsée peuvent entraîner des coûts plus élevés à long terme, comparativement à l’épilation au laser.

11. Risques cutanés accrus : La lumière pulsée peut entraîner des risques de brûlures, d’irritations cutanées et de réactions allergiques plus élevés en raison de son efficacité variable et de son ciblage moins précis.

En résumé, bien que l’épilation à la lumière pulsée puisse offrir une réduction temporaire de la repousse des poils, l’épilation au laser demeure la méthode privilégiée pour des résultats plus durables, homogènes et moins contraignants en termes de fréquence des traitements, tout en présentant moins de risques cutanés potentiels.

Doit-on réaliser un test ?

En général, un test préalable n’est pas requis pour l’épilation au laser définitive au centre Biolaser à Saint-Louis. Toutefois, il existe des cas particuliers où un test peut être recommandé pour garantir la sécurité et l’efficacité du traitement. Ces situations incluent :

Bronzage de la Peau : Si vous avez récemment été exposé au soleil ou avez un bronzage, il est conseillé de réaliser un test pour évaluer la réaction de votre peau.
Peau Très Mate ou Pigmentée : Les peaux plus foncées peuvent réagir différemment au laser, donc un test permet de s’assurer que la peau tolère bien le traitement.
Poils Blonds ou Clairs : Les poils qui ont peu de pigmentation peuvent être moins réceptifs au laser. Un test peut déterminer si le traitement est efficace pour vous.
Doutes sur la Réaction Cutanée : Si vous avez des antécédents de réactions cutanées, des doutes sur votre sensibilité ou des questions sur la réaction de votre peau, un test peut apporter des réponses.

Lorsqu’un test est effectué il sert à évaluer deux aspects cruciaux. Tout d’abord, la tolérance cutanée est surveillée pendant les 48 heures suivant le traitement pour détecter tout signe d’inconfort comme des croûtes, brûlures ou bulles. De plus, l’efficacité du traitement est évaluée en observant la chute des poils dans la zone traitée environ 10-15 jours après le test. Cette approche personnalisée, garantit des résultats optimaux en matière d’épilation laser définitive.

Le laser est-il dangereux pour les grains de beauté ?

L’utilisation du laser épilatoire Alexandrite-Nd-YAG près des grains de beauté n’est généralement pas dangereuse. Bien que les lasers épilatoires émettent des longueurs d’onde spécifiques visant principalement la mélanine des poils sans nuire aux tissus adjacents, par mesure de précaution, il est recommandé de protéger ou d’éviter les zones contenant des grains de beauté.

Les nævus contiennent de la mélanine, qui peut réagir de manière inattendue lorsqu’elle est exposée au laser. Les risques potentiels comprennent la modification de la couleur, de la texture ou même la rupture du nævus. Certains professionnels peuvent éviter de traiter directement les nævus avec le laser pour éviter ces risques.

Les risques principaux pour les grains de beauté sont davantage liés à l’exposition aux UV, car les lasers épilatoires opèrent avec des longueurs d’onde sécuritaires. Cependant, la surveillance régulière des grains de beauté est essentielle pour détecter tout changement éventuel.

Quels sont les facteurs favorisant la repousse paradoxale des poils ?

La repousse paradoxale des poils, où la croissance des poils s’intensifie après un traitement au laser, peut être influencée par plusieurs facteurs, notamment :

Type de Peau et de Poils : Les individus ayant une peau foncée ou des poils plus épais ont un risque accru de repousse paradoxale.
Hormones : Les fluctuations hormonales, comme celles pendant la grossesse ou la ménopause, peuvent jouer un rôle dans la repousse des poils.
Hirsutisme : Les personnes ayant une croissance excessive de poils due à des facteurs hormonaux peuvent être plus susceptibles de subir une repousse paradoxale.
Mauvais Paramétrage du Laser : Des paramètres incorrects du laser pendant le traitement initial peuvent contribuer à la repousse paradoxale.
Stimulation de Follicules Dormants : Le traitement au laser peut stimuler des follicules qui étaient précédemment inactifs.
Réactions Cutanées : Les réactions inflammatoires à un traitement au laser peuvent déclencher une repousse accrue des poils.
Réaction de la Mélanine : La mélanine, présente dans la peau et les poils, peut réagir de manière inattendue au laser.
Génétique : La prédisposition génétique peut jouer un rôle dans la repousse des poils.
Mauvais paramétrage du laser : Des paramètres incorrects du laser pendant le traitement initial peuvent contribuer à la repousse paradoxale.
Utilisation d’équipement non approprié : Des équipements de faible qualité ou mal adaptés peuvent contribuer à la repousse paradoxale.
Facteurs Individuels : Chaque personne réagit différemment aux traitements au laser, et certains peuvent être plus enclins à la repousse paradoxale que d’autres.

Pour minimiser le risque de repousse paradoxale, il est crucial de consulter un professionnel expérimenté en épilation au laser, d’utiliser des équipements de haute qualité et d’adopter une approche personnalisée en fonction de votre type de peau, de poils et de votre historique médical.

Dans quel cas avoir recours à l’épilation électrique ?

L’épilation laser ne fonctionne que sur les poils foncées, riches en mélanine. Dans certains cas l’épilation électrique par électrolyse est nécessaire :

• En cas de poils blancs, très clairs, ou roux, seule l’épilation électrique est possible.
• En cas de poils trop fins (type duvet).
• En cas de poils foncés mais isolé sur le visage (en particulier lèvre supérieurs, joues, favoris (pattes)) afin d’éviter une repousse paradoxale.
L’épilation électrique se fait poil par poil, d’où la difficulté à traiter de grandes zones.